Sciences Claires - Dictionnaire

Dictionnaire


Dictionnaire scientifique et technique du site, dont la vocation n'est pas d'être exhaustif mais d'expliquer les termes techniques utilisés dans les articles.


Définitions A → Z

Le 5-fluorouracile (prononc√© ¬ę fluoro-uracile ¬Ľ) ou 5-fluoro-1H,3H-pyrimidine-2,4-dione, couramment appel√© 5-FU, est un m√©dicament anticanc√©reux de la classe des antim√©tabolites.

Voir la définition complète

Un accident vasculaire cérébral (aussi appelé AVC ou attaque cérébrale) est un dysfonctionnement du cerveau causé par une perturbation du flux sanguin. Il peut être causé par l'éclatement d'un vaisseau sanguin (hémorragie) ou par son blocage total ou partiel (thrombose).

Voir la définition complète

Un acide aminé est, de façon générale, une molécule organique qui porte à la fois une fonction acide carboxylique (-COOH) et une fonction amine (-NH2). On utilise toutefois le plus souvent le terme pour désigner en particulier les 22 acides aminés naturels dans lesquels les deux groupes fonctionnels sont portés par un même atome de carbone, qui sont les briques constitutives des protéines.

Voir la définition complète

Les acides nucléiques sont une famille de macromolécules biologiques qui comprend l'ADN et l'ARN. Ce sont des biopolymères, dont les unités de base sont les nucléotides.

Voir la définition complète

L'acidité est la tendance d'un composé chimique à fournir des protons ou à capturer des électrons. Les solutions acides sont caractérisées par un pH inférieur à 7.

Voir la définition complète

L'ADN, ou acide désoxyribonucléique, est une macromolécule biologique essentielle au fonctionnement de toutes les espèces vivantes connues et de beaucoup de virus. L'information génétique est en effet encodée dans sa structure (au moyen du code génétique) sous la forme d'une succession de quatre bases azotées l'adénine, la thymine, la cytosine et la guanine (souvent abrégées par A, T, C et G). Comme l'ARN, il est composé de nucléotides et il appartient à la famille des acides nucléiques.

Voir la définition complète

L'adjectif ¬ę a√©robie ¬Ľ signifie ¬ę en pr√©sence d'oxyg√®ne ¬Ľ (ou plus pr√©cis√©ment, de dioxyg√®ne O2).

Voir la définition complète

L'alcalinité ou basicité est la tendance d'un composé chimique à capturer des protons ou à fournir des électrons. Les solutions basiques ou alcalines sont caractérisées par un pH supérieur à 7.

Voir la définition complète

Un alcool est un type de compos√© organique dont l'un des carbones est li√© √† un groupement hydroxyl -OH. Dans la vie de tous les jours, le mot ¬ę alcool ¬Ľ est toutefois souvent utilis√© pour d√©signer un alcool particulier, l'√©thanol (C2H5OH).

Voir la définition complète

L'amidon est un polysaccharide composé de molécules de glucose liées les unes aux autres, utilisé par les végétaux comme moyen de stockage de l'énergie (tandis que les animaux utilisent le glycogène).

Voir la définition complète

L'amylase est une enzyme qui catalyse la destruction de polysaccharides comme l'amidon en sucres simples comme le glucose. Elle est notamment présente dans la salive.

Voir la définition complète

L'adjectif ¬ę ana√©robie ¬Ľ signifie ¬ę en l'absence d'oxyg√®ne ¬Ľ (ou plus pr√©cis√©ment, de dioxyg√®ne O2).

Voir la définition complète

Une substance bactéricide est une substance qui a la capacité de tuer les bactéries ou de ralentir leur développment.

Voir la définition complète

Les substances antifongiques sont des substance qui ont la capacité de tuer les champignons, et plus particulièrement les champignons microscopiques qui causent les mycoses.

Voir la définition complète

Une substance antimicrobienne est une substance qui a la capacité de tuer les microbes (bactéries, virus, champignons microscopiques, ...) ou de ralentir leur développement.

Voir la définition complète

L'apoptose, aussi appel√©e ¬ę mort cellulaire programm√©e ¬Ľ, est l'auto-destruction d'une cellule en r√©ponse √† un signal biochimique. Elle est n√©cessaire au d√©veloppement et au bon fonctionnement des organismes multicellulaires comme l'√™tre humain.

Voir la définition complète

Les atomes sont les constituants de la matière : en s'associant les uns aux autres par des liaisons chimiques, ils forment les molécules. Ils sont quant à eux constitués d'électrons et d'un noyau, qui est lui-même composé de protons et de neutrons.

Voir la définition complète

Une substance bactéricide est une substance qui a la capacité de tuer les bactéries.

Voir la définition complète

Une substance bactéricide est une substance qui a la capacité de ralentir le développement des bactéries.

Voir la définition complète

La basicité ou alcalinité est la tendance d'un composé chimique à capturer des protons ou à fournir des électrons. Les solutions basiques ou alcalines sont caractérisées par un pH supérieur à 7.

Voir la définition complète

Un catalyseur est une substance qui acc√©l√®re une r√©action chimique sans √™tre elle-m√™me consomm√©e. D'un point de vue √©nerg√©tique, elle ne modifie ni l'√©nergie des r√©actifs ni celle des produits mais elle abaisse l'√©nergie d'activation n√©cessaire √† la r√©alisation de la r√©action. Les enzymes sont des prot√©ines qui jouent le r√īle de catalyseurs naturels.

Voir la définition complète

La cellulose est un polysaccharide qui est, entre autre, le composant principal des parois cellulaires des cellules végétales (et donc du papier).

Voir la définition complète

Une ¬ę cha√ģne alimentaire ¬Ľ est une fa√ßon de caract√©riser les relations de proie et pr√©dateur entre √™tres vivants : chaque animal mange celui qui le pr√©c√®de dans la cha√ģne et est mang√© par celui qui le suit.

Voir la définition complète

La chitine est un polysaccharide qui est, entre autre, le composant principal des exosquelettes des crustacés et des crustacés ainsi que des parois cellulaires des champignons .

Voir la définition complète

Conditions physiques d√©finies par une temp√©rature de 0¬įC (273,15 K) et une pression de 1 atmosph√®re (soit 1,01325 bar ou 101325 Pa). D'autres conventions sont toutefois parfois rencontr√©es, comme une temp√©rature de 25¬įC (298,15 K) et une pression de 1 bar (soit 0,986 atmosph√®re ou 100000 Pa).

Voir la définition complète

Un mat√©riau est dit ¬ę conducteur ¬Ľ s'il permet le passage du courant √©lectrique.

Voir la définition complète

La conductivit√© √©lectrique est une grandeur physique qui caract√©rise la capacit√© d'un mat√©riau √† conduire un courant √©lectrique. Un mat√©riau qui a une haute conductivit√© est dit ¬ę conducteur ¬Ľ, tandis qu'un mat√©riau qui a une basse conductivit√© est dit ¬ę isolant ¬Ľ.

Voir la définition complète

La ¬ę couche d'ozone ¬Ľ est une couche de l'atmosph√®re terrestre, situ√©e entre 20 et 30 kilom√®tres d'altitude environ, qui contient une plus grande d'ozone que les autres. Cet ozone absorbe une grande partie du rayonnement UV √©mis par le soleil, prot√©geant ainsi la vie terrestre de leurs effets nocifs.

Voir la définition complète

Un cristal est un solide dont les éléments constitutifs à l'échelle microscopique (atomes, molécules ou ions) sont organisés selon une structure ordonnée qui se répète dans toutes les directions.

Voir la définition complète

La dérive des continents est le lent mouvement des continents les uns par rapport aux autres. Bien que son existence ait été suggérée dès la fin du 16ème siècle, on attribue généralement sa découverte au géophysicien allemand Alfred Wegener, en 1912.

Voir la définition complète

Le dioxyde de carbone (CO2) est un compos√© chimique qui, dans les conditions normales de temp√©rature et de pression, se pr√©sente sous la forme d'un gaz inodore et incolore √©galement appel√© ¬ę gaz carbonique ¬Ľ. Le dioxyde de carbone est notamment un gaz √† effet de serre et un produit de la respiration a√©robie.

Voir la définition complète

La dureté de l'eau (ou titre hydrotimétrique) est une mesure de sa concentration en minéraux, généralement sous la forme d'ions Ca2+ et Mg2+. Une eau dure n'est généralement pas dangereuse pour la santé mais peut mener à la formation de tartre dans les canalisations et diminuer l'efficacité des détergents.

Voir la définition complète

L'échelle de Von Luschan est une méthode de classification des couleurs de peau humaine, sur une échelle allant de 1 (peau très claire) à 36 (peau très sombre). Beaucoup utilisée durant la première moitié du 20ème siècle, elle est aujourd'hui peu utilisée en raison de sa subjectivité et a été remplacée par des méthodes spectrophotométriques.

Voir la définition complète

Une enzyme est une prot√©ine qui joue un r√īle de catalyseur pour une ou plusieurs r√©actions chimiques : elle acc√©l√®re leur d√©roulement sans √™tre elle-m√™me consomm√©e.

Voir la définition complète

Les √©ons sont les subdivisions principales de l'histoire de la Terre et sont au nombre de quatre : l'Had√©en, l'Arch√©en, le Prot√©rozo√Įque et le Phan√©rozo√Įque.

Voir la définition complète

En géologie, une époque est une subdivision d'une ère géologique, qui sont elles-mêmes regroupées en éons.

Voir la définition complète

En géologie, une ère est une subdivision d'un éon. Les ères sont elles-mêmes subdivisées en époques géologiques.

Voir la définition complète

L'√©thanol est un alcool de formule C2H5OH, g√©n√©ralement produit par fermentation alcoolique √† partir de sucre. Dans la vie de tous les jours, le mot ¬ę alcool ¬Ľ est g√©n√©ralement utilis√© pour d√©signer l'√©thanol.

Voir la définition complète

Un exosquelette est le squelette externe dont sont dot√©s certains animaux comme les insectes, les mollusques et les crustac√©s, par opposition √† ¬ę l'endosquelette ¬Ľ ou squelette interne dont sont par exemple dot√©s les mammif√®res.

Voir la définition complète

La fermentation alcoolique est une réaction chimique au cours de laquelle des sucres sont transformés en alcool. Elle est notamment réalisée par certains organismes, comme la levure, en absence d'oxygène.

Voir la définition complète

La germination est le processus au cours duquel une plante pousse à partir d'une graine. La germination ne se produit que lorsque des conditions favorables sont réunies (luminosité, température et humidité extérieures, mais aussi maturité de la graine, le fait qu'elle soit passée par le tube digestif d'un animal ou ait subi un froid intense, ...).

Voir la définition complète

Les glucides, aussi appel√©s sucres, sont des compos√©s organiques essentiels √† la vie, dont la formule est g√©n√©ralement de la forme Cn(H2O)n. Ils jouent notamment un r√īle dans le stockage de l'√©nergie (sous la forme d'amidon chez les v√©g√©taux et de glycog√®ne chez les animaux) et un r√īle structural (les parois des cellules v√©g√©tales sont par exemple faites de cellulose, tandis que l'exosquelette des insectes et fait de chitine).

Voir la définition complète

Le glucose est un glucide simple de formule C6H12O6. Les organismes photosynthétiques le produisent à partir d'eau et de dioxyde de carbone lors de la photosynthèse, et il sert d'unité de base aux sucres complexes que les organismes utilisent pour stocker de l'énergie : l'amidon chez les végétaux et le glycogène chez les animaux.

Voir la définition complète

L'Hadéen est le premier éon de l'histoire de la Terre, qui commence avec sa formation il y a 4,55 milliards d'années et s'achève il y a 4 milliards d'années. Il est suivi par l'Archéen.

Voir la définition complète

L'hypothalamus est la partie du cerveau située juste en-dessous du thalamus et juste au-dessus du tronc cérébral. Composé de plusieurs noyaux spécialisés, il est notamment responsable de la synthèse de certaines hormones et de la régulation de la température corporelle, de la faim et des rythmes circadiens.

Voir la définition complète

Atome ou groupe d'atome électriquement chargé, c'est-à-dire possédant un nombre différent d'électrons et de protons. Si le nombre d'électrons est plus grand que le nombre de protons, la charge globale est négative, on parle alors d'anion. Si le nombre d'électrons est plus petit que le nombre de protons, la charge globale est positive et on parle de cation.

Voir la définition complète

Un mat√©riau est dit ¬ę isolant ¬Ľ s'il ne permet le passage du courant √©lectrique.

Voir la définition complète

Les leptons sont des particules élémentaires insensibles à l'interaction forte. Le lepton le plus célèbre est l'électron, mais il existe cinq autres types : le muon, le tau, le neutrino électronique, le neutrino muonique et le neutrino tauonique.

Voir la définition complète

Les levures sont des champignons unicellulaires microscopiques. On emploie souvent le mot ¬ę levure ¬Ľ pour en d√©signer une esp√®ce particuli√®re, Saccharomyces cerevisiae (la ¬ę levure de bi√®re ¬Ľ ou ¬ę levure du boulanger ¬Ľ), connue pour sa capacit√© √† transformer les sucres en alcool et en dioxyde de carbone.

Voir la définition complète

La loi de Henry est l'une des lois formul√©es par le chimiste britannique William Henry au 19√®me si√®cle pour d√©crire le comportement des gaz. On peut la paraphraser par : ¬ę √Ä temp√©rature constante et √† saturation, la quantit√© de gaz dissout dans un liquide est proportionnelle √† la pression partielle qu'exerce ce gaz sur le liquide. ¬Ľ.

Voir la définition complète

Une macromolécule est une molécule de grande taille. Il s'agit souvent de polymères. De nombreuses molécules biochimiques, comme les protéines ou les acides nucléiques, sont des macromolécules.

Voir la définition complète

La maille élémentaire d'un cristal est sa plus petite structure constitutive qui caractérise son organisation dans l'espace. Ainsi, on peut voir un cristal comme une répétition de sa maille élémentaire dans toutes les directions.

Voir la définition complète

On appelle ¬ę mati√®re organique ¬Ľ la mati√®re compos√©e de mol√©cules organiques produite par les √™tres vivants √† partir de mati√®re inorganique : leur corps, leurs s√©cr√©tions, leurs d√©jections, ...

Voir la définition complète

La miction est l'action d'uriner, c'est-à-dire l'évacuation par l'urètre de l'urine stockée dans la vessie.

Voir la définition complète

Les molécules sont les briques constitutives de la matière, et sont elles-mêmes constituées de deux atomes ou plus reliés par des liaisons chimiques.

Voir la définition complète

Une molécule inorganique est une molécule qui ne contient pas d'atome de carbone, par opposition aux molécules organiques. Par convention, on considère toutefois généralement que les molécules carbonées les plus simples (le monoxyde de carbone CO, le dioxyde de carbone CO2, ...) sont également des molécules inorganiques.

Voir la définition complète

Une molécule organique est une molécule qui contient au moins un atome de carbone. Par convention, on considère toutefois généralement que les molécules carbonées les plus simples (le monoxyde de carbone CO, le dioxyde de carbone CO2, ...) sont des composés inorganiques.

Voir la définition complète

Un monomère est une molécule susceptible de s'associer à une ou plusieurs molécules identiques pour former un dimère, un trimère, un quadrimère, ... ou un polymère.

Voir la définition complète

Un organisme multicellulaire (ou pluricellulaire) est un organisme composé de plusieurs cellules, par opposition aux organismes unicellulaires.

Voir la définition complète

Une mycose est une infection causée par un champignon.

Voir la définition complète

L'acidité est la tendance d'un composé chimique à fournir des protons ou à capturer des électrons. Les solutions acides sont caractérisées par un pH inférieur à 7.

Voir la définition complète

La paléontologie est la discipline scientifique qui étudie les fossiles.

Voir la définition complète

On appelle paroi cellulaire la paroi solide mais flexible qui entoure les cellules des plantes, des champignons et de certaines bactéries. Cette paroi permet à la fois de protéger la cellule et de filtrer ce qui y entre et ce qui en sort.

Voir la définition complète

La peer review, ou ¬ę √©valuation par les pairs ¬Ľ, est le processus d'√©valuation de la qualit√© des articles soumis dans les revues √† comit√© de lecture et de la plupart des demandes de financement. Son principe est simple : la qualit√© de l'article ou du projet est jug√©e par d'autres chercheurs travaillant dans le m√™me domaine.

Voir la définition complète

Le pH (pour ¬ę potentiel hydrog√®ne ¬Ľ) est une grandeur utilis√©e en chimie pour mesurer l'acidit√© d'une solution. Les acides ont un pH inf√©rieur √† 7, les bases ont un pH sup√©rieur √† 7 et les solutions dont le pH est √©gal √† 7 sont dites ¬ę neutres ¬Ľ (c'est par exemple le cas de l'eau pure).

Voir la définition complète

La photosynth√®se est le processus chimique gr√Ęce auquel certains organismes, comme les plantes, convertissent des compos√©s inorganiques en compos√©s organiques, des glucides, en utilisant la lumi√®re du soleil comme source d'√©nergie. Ces glucides servent ensuite √† leur tour de source d'√©nergie pour divers processus chimiques.

Voir la définition complète

Un pigment est une substance chimique qui colore le milieu dans lequel elle se trouve en absorbant préférentiellement la lumière de certaines couleurs.

Voir la définition complète

Les plastiques sont des matériaux qui peuvent être moulés. Chimiquement, il s'agit de polymères auxquelles d'autres substances sont parfois ajoutées.

Voir la définition complète

Un polymère est une macromolécule composée d'un motif qui se répète, appelé monomère. Les plastiques, les protéines et les acides nucléiques sont des exemples de polymères.

Voir la définition complète

Les polysaccharide ou glucides complexes sont des molécules composées de plusieurs sucres liées les uns aux autres.

Voir la définition complète

Processus d'harmonisation de l'enseignement sup√©rieur en Europe. Il passe notamment par l'organisation des √©tudes sup√©rieures en trois cycles : trois ans de Bachelor ou Bachelier (appel√© ¬ę Licence ¬Ľ en France pour √©viter la confusion avec le baccalaur√©at) suivis de deux ans de Master puis d'une √©ventuelle th√®se de doctorat. En France, on parle souvent de ¬ę r√©forme LMD ¬Ľ, comme ¬ę Licence - Master ‚Äď Doctorat ¬Ľ.

Voir la définition complète

Les prot√©ines sont des macromol√©cules compos√©es d'une ou de plusieurs longues cha√ģnes d'acides amin√©s. Elles sont essentielles √† la vie telle que nous connaissons et jouent des r√īles tr√®s divers, allant du transport de mol√©cules √† la catalyse de r√©actions chimiques (on parle alors d'enzymes).

Voir la définition complète

Les quarks sont les particules élémentaires constitutives des hadrons (les protons et les neutrons, par exemple). Il existe six types de quarks différents : down, up, strange, charm, bottom et top.

Voir la définition complète

Une réaction chimique est une transformation au cours de laquelle des espèces chimiques sont transformées en d'autres espèces chimiques. La nature des atomes qui les composent reste inchangée, mais la façon dont ils sont liés les uns aux autres est modifiée.

Voir la définition complète

Le saccharose, aussi appel√© ¬ę sucre de table ¬Ľ ou simplement ¬ę sucre ¬Ľ, est un disaccharide de formule C12H22O11 compos√© d'une mol√©cule de glucose li√©e √† une mol√©cule de fructose.

Voir la définition complète

Les sels minéraux sont des substances inorganiques nécessaires au bon fonctionnement d'un organisme, telles que le calcium, le fer, le magnésium, ...

Voir la définition complète

Aussi connu sous les noms de gros mil, de millet indien, et de bl√© √©gyptien, le sorgho est une plante herbac√©e originaire du Nord de l'Afrique principalement cultiv√©e pour ses graines. Il s'agit de la cinqui√®me c√©r√©ale la plus cultiv√©e au monde, juste apr√®s le ma√Įs, le riz, le bl√© et l'orge.

Voir la définition complète

Le mot ¬ę sucre ¬Ľ est utilis√© de deux fa√ßons diff√©rentes : soit comme quasi-synonyme de ¬ę glucide ¬Ľ, soit pour d√©signer un glucide particulier, le saccharose. C'est de ce dernier qu'est constitu√© le ¬ę sucre ¬Ľ vendu dans le commerce, g√©n√©ralement extrait de la canne √† sucre ou de la betterave sucri√®re.

Voir la définition complète

La tectonique des plaques est une th√©orie scientifique qui explique les mouvements √† grande √©chelle de la lithosph√®re (la couche externe de la Terre), comme la d√©rive des continents. Son principe de base est simple : la lithosph√®re, qui est dure et rigide, est d√©coup√©e en ¬ę plaques tectoniques ¬Ľ qui glissent les unes par rapport aux autres sur l'asth√©nosph√®re, qui est visqueuse.

Voir la définition complète

Un thiol (ou mercaptan) est un composé organique qui comporte un groupement sulfhydryle -SH attaché à un atome de carbone.

Voir la définition complète

Un organisme unicellulaire est un organisme composé d'une seule et unique cellule, par opposition aux organismes multicellulaires.

Voir la définition complète


Index alphabétique du dictionnaire

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZN¬į


Voir les pages...

Par ordre alphab√©tique                  Par cat√©gories                  Par disciplines